Skip to content

Affaire Duhamel : quand la région Île-de-France fait l’apologie du consentement sexuel dès 13 ans

Par

Rémi Carlu

Publié le

15 janvier 2021

Partage

Valoche

Avec son livre La Familia Grande, l’avocate Camille Kouchner, fille de Bernard Kouchner et d’Evelyne Pisier, a provoqué un tremblement de terre dans le milieu de la haute bourgeoisie culturelle et parisienne de gauche. L’entre-soi et l’omerta qui y règnent ont été dévoilés au grand jour, et d’aucuns ont rappelé avec justesse le lien très clair entre ces affaires de pédophilie et l’idéologie soixante-huitarde qui, dans sa hargne frénétique, a souhaité déconstruire toutes les normes sociales en tant qu’elles étaient perçues comme unilatéralement et injustement imposées par la société patriarcale.

Camille Kouchner nous apprend que la maison de Sanary-sur-Mer était le théâtre d’un exhibitionnisme sans limites. Olivier Duhamel s’exhibait nu devant les enfants et les incitait à en faire de même, les murs de la maison étaient tapissés de photos de corps nus des invités et de leurs enfants, des jeux étaient organisés au cours desquels les enfants devaient mimer des scènes sexuelles. Ces conséquences estomaquantes de la pensée soixante-huitarde sont dans la droite ligne de cette tribune datant du 26 janvier 1977, publiée par Le Monde et signée par plusieurs intellectuels dont Bernard Kouchner en personne, pour défendre la possibilité d'entretenir des relations amoureuses et sexuelles avec des mineurs.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest