Skip to content

Anne-Isabelle Tollet, pour Bibi

Par

Louis Lecomte

Publié le

17 mars 2020

Partage

PortraitsAnne-Isabelle_Tollet
La sensation qu’elle a ressentie à ce moment-là a submergé un vague désir de devenir avocate. Deux événements cathodiques vont consolider cet appel: « La première guerre du Golfe, avec Michèle Cotta qui commente inlassablement des images vertes jusqu’au bout de la nuit. Et enfin la retransmission en direct du procès de Ceausescu. Tout le monde autour de moi s’en fichait. Alors je voulais y aller, être le témoin privilégié de l’histoire, et la transmettre au plus grand nombre ». Comment une demoiselle sarthoise, rêvant d’aventures dans les couloirs du tranquille lycée Notre-Dame de La Flèche, s’y est-elle prise pour intégrer le cénacle des médias parisiens ? Anne-Isabelle vit comme si elle était un personnage de la comédie humaine qu’elle aime tant
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest