Skip to content

[Cinéma] Tori et Lokita : dealers de bonne conscience

Par

Christophe Despaux

Publié le

5 octobre 2022

Partage

tori et lokita
Parvenus à la sénescence ultime de leur art, il est temps pour les Dardenne de rendre hommage, avec Tori et Lokita, au plus beau film du monde, L’Intendant Sansho (1954) de Kenji Mizoguchi. Mais là où le cinéaste japonais, usant d’un conte médiéval, atteignait l’universel par l’ampleur du regard, les frères belges, en l’ancrant dans le contemporain, n’obtiennent que de l’abstraction. La mécanique des déplacements remplace l’écriture et les personnages n’existent pas. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest