Skip to content

CredoFunding : la finance au service du bien commun

Par

Rémi Carlu

Publié le

21 février 2022

Partage

credofunding

« À l’économique préférer l’humain. Aux politiques préférer les Évangiles. À l’argent préférer la vie », nous invitait Henri Pourrat dans ses poétiques Vents de Mars, une petite trentaine d’années après que Charles Péguy eut superbement tonné contre la corruption des cœurs par l’argent. C’est que l’on ne peut absolument chérir deux maîtres, l’un prenant nécessairement le pas sur l’autre ainsi que nous l’enseignent les Saintes Écritures. Et c’est au nom même de cet enseignement que la plateforme CredoFunding entend mettre l’argent au service du seul vrai maître.

Fils d’officier et d’abord enclin à embrasser la carrière des armes, Éric Didio débute sa vie professionnelle dans l’audit avant de rejoindre le monde bancaire lyonnais. Catholique pratiquant devenu père de famille, et tiraillé par la question du sens, il décide en 2014 de plaquer quinze années pour lancer CredoFunding, un site de financement participatif de projets chrétiens, avec le soutien de son épouse Servane qui travaillait jusqu’alors dans l’aide aux personnes âgées. Leur idée : sortir du monopole des banques les 4 500 milliards d’euros d’épargne des ménages français pour les réorienter vers des projets au service du bien commun.

Lire aussi : Éric Didio : « CredoLending, c’est un peu le banquier des projets chrétiens ! »

Connaissant par ses engagements associatifs les difficultés qu’ont les porteurs de projets à ressembler les moyens nécessaires, Éric Didio met sa très bonne connaissance des mécanismes financiers au service de la bonne cause, « pour que l’argent reste un serviteur » ainsi que l’indique le slogan de l’association. « C’est l’occasion rêvée de mettre en harmonie nos compétences professionnelles et notre foi, par souci de cohérence », précise son site internet. Constructions d’écoles et de calvaires, restauration de chapelles ou d’abbayes, fondations de patronages ou d’antennes médicales : en seulement huit années, près de neuf cents projets ont été financés pour un total de plus de vingt millions d'euros ! [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest