Skip to content

Des lois mémorielles au politiquement correct

Par

Radu Stoenescu

Publié le

28 mai 2021

Partage

mitterrand photo
La police de la pensée s’appuie sur trois lois, dont deux socialistes. Le délit de « provocation à la haine » a été créé par la loi Pleven de 1972. C’était une régression extraordinaire par rapport à la loi sur la presse de 1881, car traquer la haine revient à sanctionner les individus en dehors de toute manifestation nuisible, selon le caprice des juges, jusque dans leur intériorité?. De plus, la loi Pleven a armé les lobbys associatifs, car elle a autorisé? des tiers à devenir plaignants dans des affaires dont ils ne sont pas victimes [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest