Skip to content

Dis-moi qui tu es, et je te dirai qui tu es

Par

Paul Nielson

Publié le

18 décembre 2018

Partage

Emile Ratelband, un Néerlandais de 69 ans, sans doute contrarié par les années et les effets qui y sont attachés vient de demander à la justice de le rajeunir de deux décennies. Se disant « victime de discriminations » sur le marché de l’emploi et en amour à cause de son âge, le sexagénaire estime que sa demande n’est pas plus extravagante que celle qui consiste à changer de genre ou de nom. Autre temps pas si lointain, autre lieu pas si éloigné, voici qu’un énergumène barbu (probablement un cousin?) est invité sur le plateau d’Arrêt sur images. Tandis que le journaliste lui donne du « Monsieur » pour l’appeler à s’exprimer, l’invité s’affole : « Je ne sais pas ce qui vous fait dire que je suis un homme mais je ne suis pas un homme. Il ne faut pas confondre identité de genre et expression de genre. Je suis non binaire, donc ni masculin ni féminin ». Et le journaliste penaud de présenter aussitôt ses excuses. Les déconstructivistes à qui la réalité a pourtant rappelé violemment que la mort n’était pas qu’une construction jouissent sans doute du fond de leur tombe.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest