Skip to content

Emmanuel Macron, une non-campagne chaotique

Par

Rémi Carlu

Publié le

8 avril 2022

Partage

Macron

Emmanuel Macron passe complètement à côté de sa campagne, parce qu’il avait prévu de ne pas avoir à la faire. La séquence Covid a été éhontément étirée en début d’année et utilisée pour multiplier les prises de parole empreintes de gravité, comme pour condamner à l’indécence tous ceux qui parlaient d’autre chose, et cliver le corps social contre la minorité hostile à toutes les mesures. Puis est arrivée, à point nommé pour lui, l’invasion de l’Ukraine par la Russie, et avec elle une nouvelle raison d’enjamber la présidentielle. Effet drapeau : voilà tous les Français – et le réflexe est fort naturel – regroupés autour de leur président car on n’en change pas en temps de guerre. Le président s’envole dans les sondages.

La situation politique était d’autant plus idéale qu’elle correspond à un mouvement profond du président : celui-ci a toujours été tenté, et l’a fait dès qu’il a pu, par la neutralisation-déplacement du clivage. Tout le camp bourgeois doit se réunir sur un plus petit dénominateur commun – en plus de quelques mesures ciblées pour flatter ci-et-là – autour de ceux qui savent et peuvent, c’est-à-dire lui et ses sbires. Le clivage se trouve ainsi redéployé contre les marges du champ politique, ici contre les opposants au pass, là contre les poutinolâtres, toujours contre ce qui est nécessairement requalifié en « extrême ».

Lire aussi : Un président de pacotille

Malheureusement pour lui, les Français se sont accoutumés à la guerre en Ukraine comme l’être humain s’accoutume à peu près à toutes les horreurs. Et la campagne a fait son retour. Et Emmanuel Macron a été obligé de se plier à cette pratique démocratique un peu bête mais à laquelle les Français, peuple politique par essence quoiqu’il le soit de moins en moins, sont attachés : l’élection présidentielle. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest