Skip to content

Espace brutal

Par

Anne-Sophie Chazaud

Publié le

3 janvier 2020

Partage

Le bruit et la fureur qui se sont emparés de la société contemporaine semblent, au-delà de la question traditionnelle de la violence dont l’humanité n’a jamais été exempte, se traduire par une forme inédite et contagieuse de brutalisation de l’espace public. Thérèse Delpech avait dressé le constat prophétique en 2005 de L’Ensauvagement du monde aux plans civilisationnel et des relations internationales. Cette notion semble s’être étendue à la question de l’espace public d’une manière générale, sous la forme d’une brutalisation des modes de relations et d’expression qui s’y manifestent. Par « espace public », il faut entendre aussi bien l’espace public matériel en tant que tel, mais aussi l’espace de débat public qui, lui aussi, s’est ensauvagé et radicalisé de manière outrancière à la faveur de différents facteurs. [...] Retrouvez cet article dans le dernier numéro de L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest