Skip to content

Généalogie de l’antiracisme racisé

Par

Thibaud Collin

Publié le

10 septembre 2020

Partage

Manif BLM
Au commencement, il y a la colonisation. Tel est le dogme du nouvel « antiracisme » décolonial qu’il s’agit de saisir dans ses présupposés et ses conséquences. Il est le résultat logique de l’échec de la mouvance antiraciste, tendance années 80. Celle-ci était structurée sur un déni des races au bénéfice d’un multiculturalisme vu comme le déploiement du principe d’égalité des droits. Les valeurs de la République étaient considérées comme un socle suffisamment solide pour rendre possible « un vivre ensemble » dans le « respect des différences ». L’agenda multiculturaliste était intrinsèquement lié à l’abandon de toute volonté assimilatrice des immigrés extra-européens, l’assimilation étant perçue comme le refus intolérant des différences culturelles et religieuses. L’adhésion aux valeurs de la République suffirait à « faire société ». [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest