Skip to content

Géopolitique des candidats

Par

Laurent Gayard

Publié le

17 février 2022

Partage

Sans titre

Laissons de côté pour le moment notre président-Jupiter-pas-encore-déclaré-à-sa-succession, et commençons, une fois n’est pas coutume, par la gauche de la gauche avec le pro- gramme de Jean-Luc Mélenchon. Passé la VIe Constitution, la redistribution des richesses et la légalisation du cannabis, on tombe sur la planification écologique, dont les Outre-mer doivent devenir les « territoires pilotes », avant que ne soit enclenchée la « bifurcation écologique ». Logique. Après avoir planifié, il faut bifurquer, ça fait sens, pour mieux « sortir à la fois du nucléaire et des énergies fossiles. »

L’écologie a tellement le vent en poupe qu’on en finit plus de savoir qui va bifurquer le plus loin et virer le plus vert possible. Sous l’épaisse couche de crème pâtissière renouvelable, on trouve encore quelques morceaux de souverainisme de gauche dans la pièce montée mélenchonienne : relocaliser l’industrie, défendre le souverainisme économique, dire à l’UE qu’on peut désobéir « aux règles bloquantes à chaque fois que ce sera nécessaire », sortir de l’OTAN, mettre en valeur les espaces maritimes, investir dans la recherche publique, dans le domaine spatial et la révolution numérique (en citant même le défunt projet Cyclades de Louis Pouzin !) [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest