Skip to content

Il n’y a pas de mauvais salariés

Par

Julie Graziani

Publié le

9 novembre 2018

Partage

On se plaint souvent du manque de motivation des salariés mais on oublie d’évoquer la nécessaire responsabilité des dirigeants qui doivent être capables d’insuffler un charisme de chef. Le dirigeant d’une entreprise de mécanique industrielle acquise deux ans plus tôt vient me consulter. L’affaire est en grande difficulté avec un chiffre d’affaires drastiquement en baisse. Le dirigeant en impute la responsabilité à ses salariés qui, selon ses termes, « mettent une mauvaise ambiance, ne veulent pas travailler, regrettent de ne pas avoir été licenciés en même temps que la partie de l’effectif qui n’avait pas été reprise il y a deux ans ». Je me rends sur place et rencontre effectivement des salariés nourrissant une profonde hostilité à l’égard de leur employeur et réclamant la liquidation judiciaire de leur entreprise. J’ai déjà observé, en effet, que certains salariés peuvent avoir [...] Suite à lire dans le dernier L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest