Skip to content

Instruction en famille : quand Macron plagie Viktor Orbán !

Par

Philippe de Lacvivier

Publié le

26 janvier 2021

Partage

Orban Macron

De fait, on présente rarement Viktor Orbán et Emmanuel Macron en bons amis ou compères. L’un fait de l’autre un épouvantail, un repoussoir et vice-versa. Pourtant, s’il y a bien un terrain où ils semblent devoir se réconcilier, et où l’Élysée se montre objectivement liberticide, c’est celui de l’enseignement : le gouvernement français est tout simplement en train de concrétiser pour septembre 2021 ce que son homologue hongrois a réalisé à l’été 2019.

En octobre 2020, Emmanuel Macron a surpris tout son monde en faisant part de son intention de mettre fin à l’instruction en famille – ou « école à la maison » – au détour d’un discours sur le « séparatisme islamique ». Logiquement, les honnêtes gens ont eu du mal à trouver un rapport entre les deux. Leur surprise sera plus grande encore en apprenant que le régime d’autorisation préalable prévu en France a été instauré en Hongrie un an plus tôt, sous la houlette de Viktor Orbán. En vigueur depuis la rentrée de septembre 2019, cette réforme hongroise soumet l’instruction en famille à une très stricte et limitée autorisation préalable, ce qui vaut aussi bien pour les nationaux que pour les étrangers résidant en Hongrie. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest