Skip to content

Les collabos – épisode 1 : les élus

Par

Rémi Carlu

Publié le

4 novembre 2020

Partage

Collabos
Romée de Saint-Céran pour L’Incorrect

ÉLUS NATIONAUX

La star : La France Insoumise. Pour l’ensemble de son œuvre, avec en point d’orgue la manifestation du 10 novembre 2019 qui a vu Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière, Éric Coquerel, Clémentine Autain et Danièle Obono défiler sans sourciller aux côtés d’islamistes pour dénoncer « l’islamophobie », celle qui tronçonne ceux qui en sont accusés.

Le capitaine : Jean-Christophe Lagarde, député et président du groupe UDI et Indépendants. L’ancien maire de Drancy a été épinglé pour ses accointances à visée clientéliste avec le communautarisme musulman en Seine-Saint-Denis dans Le Maire et les Barbares d’Ève Szeftel. Il a notamment fait construire une salle municipale, en cachant qu’elle serait utilisée comme mosquée : « Oui, je vous ai volontairement caché que ce serait une mosquée. […] Et aujourd’hui, tout prouve que j’avais raison de le faire ».

Le meilleur espoir : Aurélien Taché, député du groupe Écologie démocratie solidarité (ex-LREM). Il a multiplié les sorties contre les « islamophobes » qui dénonçaient à juste titre les risques de l’islamisation grandissante. Taché a du pif : depuis l’attentat, le député milite pour sauver Nicolas Cadène, écarté de l’Observatoire de la laïcité pour sa conception bancale et pro-musulmane de la laïcité.


ÉLUS LOCAUX

Romée de Saint-Céran pour L’Incorrect

La star : Bruno Beschizza, maire LR d’Aulnay-sous-Bois. En 2015, le maire a prêté son gymnase pour une soirée spéciale où plusieurs prédicateurs salafistes tels Nader Abou Anas et Mehdi Bouzid s’expriment. « Ce n’est pas à moi d’être un censeur au niveau des idées », répond-il. En 2017, il offre à l’Union des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis la tête de Nadia Hamour, après qu’elle a qualifié la burqa de « symbole de l’oppression de la femme ».

Le capitaine : Marc-Philippe Daubresse, sénateur LR. Lorsqu’il était candidat aux municipales de Lille et afin de s’attirer le vote islamique, il a flirté avec les Frères musulmans et leur leader Amar Lasfar, s’est rendu au salon UOIF du Nord et a multiplié les rendez-vous en toute discrétion.

Le meilleur espoir : Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France. Avec Thierry Meignen et Patrick Karam, elle a participé le 8 juillet 2015 à « l’Iftar » avec l’Union des associations musulmanes 93, à laquelle est affiliée la Mosquée de Pantin, qui devrait être suspendue pour six mois après avoir diffusé la vidéo de Brahim C. Traitant le professeur Samuel Paty de voyou.

Lire aussi : Les collabos

Lire aussi : Les collabos – épisode 2 : les médias

Lire aussi : Les collabos – épisode 3 : les associations

Lire aussi : Les collabos – épisode 4 : les entreprises

Lire aussi : Les collabos – épisode 5 : les professeurs

Lire aussi : Les collabos – épisode 6 : les artistes

Lire aussi : Les collabos – épisode 7 : les humoristes

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest