Skip to content

Jean-Marie Le Pen : « J’ai été l’ouvreur de route »

Par

Alexandre de Galzain

Publié le

14 mars 2022

Partage

JMLPEN

L’expression de Grand Remplacement est au cœur de la campagne. Est-ce une victoire pour vous qu'on en parle autant ?

Bien sûr ! C'est un avertissement solennel aux Français et aux Européens du danger de submersion migratoire qui les menace. Le Grand Remplacement est en cours. Nous avons 400 000 immigrés légaux chaque année, sans compter les clandestins. On le sait, ces gens font beaucoup plus d'enfants que nous de surcroît. L'équilibre entre les populations de terrain et celles de l'extérieur ne cesse de se modifier au détriment des gens du pays. Dans les années qui viennent et pas à la fin du siècle, nous risquons d'être minoritaires dans notre territoire.

La civilisation européenne est en danger de mort ?

On peut peut-être à cette occasion connaître un sursaut ! Ce sont les menaces qui suscitent généralement les réactions salvatrices. Si nous ne le faisons pas, nous serons submergés. Toutes les approches médiatiques qui suivent les idéologies, mais aussi les intérêts commerciaux, tendent à imposer une image métissée de la population qui est donnée en modèle, en exemple, qui ne doit pas susciter de réaction d'hostilité, mais au contraire d'acceptation de l'inévitable.

Aujourd'hui, on voit que la société a une réaction et qu'elle se droitise...

Elle se nationalise.

Lire aussi : Ils ont quitté le RN, pourquoi ?

Justement, pour vous, existe-t-il un camp national ?

Le camp national est déterminé par un certain nombre de candidats. Marine Le Pen, Éric Zemmour, Nicolas Dupont-Aignan même s'il est petit. Cela fait un bloc considérable, majoritaire dans le pays. Ces gens ont des volontés patriotiques, une relation affective, sentimentale avec l'histoire du pays et son déroulement. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest