Skip to content

La désacralisation de la mort ou les larmes d’Hippocrate

Par

Aymeric Preault

Publié le

27 mars 2023

Partage

Atala
Signé par 109 personnalités, ce texte traite le problème de l’euthanasie avec une légèreté déroutante. Il commence en utilisant le pathétique argument de la souffrance, cherchant tant bien que mal à susciter la compassion. Le seul problème, c’est que ça ne marche pas du tout. On mesure les limites intellectuelles de pétitionnaires réduits à faire reposer leur argumentation sur le simple rappel de la présence de la douleur dans l’existence. Ils nous rappellent ensuite que : « Chaque année, des Françaises et des Français, qui font face aux mêmes maladies et aux mêmes tourments, partent à l’étranger pour pouvoir y mourir. » Effrayant conformisme. La France doit-elle imiter tout ses voisins dans l’erreur, bafouer la dignité humaine pourtant si fièrement présentée comme l'un des fondements de nos sociétés modernes ? Nos amis de L’Obs réclament un droit à la mort, rien que ça. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest