Skip to content

La fuite en avant de l’Algérie

Par

Jérôme Besnard

Publié le

25 août 2021

Partage

Algérie

Pour comprendre l’origine de cette situation qui n’est pas sans conséquences sur la géopolitique de la France, il faut rappeler que le pouvoir algérien privilégie trois cibles pour flatter une partie significative de l’opinion publique algérienne : la France, accusée de ne pas avoir fait assez repentance sur la période coloniale, Israël, accusé d’être le bourreau du peuple palestinien et le Maroc. Le Maroc est mis en cause par le FLN au pouvoir depuis 1962 en Algérie dans trois dossiers : le conflit larvé dit du Sahara occidental, la défense de l’identité kabyle (c’est-à-dire berbère) et le rapprochement avec Israël.

Concernant le Sahara occidental (ou Sahara marocain), rappelons que l’Algérie n’a jamais accepté le retour dans le giron marocain des provinces du sud jadis colonisées par les Espagnols, récupérées à l’initiative du roi Hassan II après la mort de Franco. L’Algérie abrite ainsi sur son territoire une organisation sahraouie militaro-mafieuse, le Polisario, qu’elle finance avec la manne financière de l’exportation des hydrocarbures (dont le Maroc ne dispose pas). La Maroc a, ces dernières années, entreprit une politique significative de développement du Sahara dans le cadre d’une autonomie renforcée de ses provinces du sud. Il ne reste plus juridiquement pour lui qu’à obtenir le règlement définitif de la question par l’ONU, ce que souhaitent visiblement les États-Unis. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest