Skip to content

La nouvelle Algérie Française

Par

Hadrien Desuin

Publié le

8 avril 2019

Partage

Monde-bouteflika linco final
Avec la très douloureuse séparation de juillet 1962, la France pensait se débarrasser, une bonne fois pour toutes, de la crise algérienne. De Gaulle et ses successeurs croyaient que les Algériens bâtiraient leur propre état-nation et que finiraient par cicatriser les blessures de la guerre d’indépendance. Un jour viendrait où les deux nations pourraient se réconcilier sans se mélanger. Hélas, Alger a choisi de se reconstruire sur le bras armé du FLN, l’ALN, et surtout sur la haine de la France. Il a reporté l’ensemble de ses échecs sur une post-colonisation imaginaire, comme s’il ne voulait pas terminer la guerre civile. Selon leur version, les Français, qui ont pourtant été largement exclus du pays, garderaient la mainmise sur leur ancienne colonie et ceci expliquerait pourquoi l’Algérie s’enfonce dans la bureaucratie et la corruption (...) Lisez la suite de cet article dans le dernier numéro de L'incorrect disponible en kiosque et par abonnement!
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest