Skip to content

La schizophrénie mémorielle de François Mitterrand

Par

Jérôme Besnard

Publié le

27 mai 2021

Partage

Sans titre
On passera sur les amitiés particulières du François Mitterrand de l’Occupation et ses affinités électives avec René? Bousquet. Le rapport de l’auteur de La Paille et le grain à la question royale nous servira ici de mesure. À Angoulême comme à Paris, il fréquentera les lycées et étudiants monarchistes de l’Action française avec ses amis Pierre de Bénouville et Claude Roy. En 1938, il se rendra à Bruxelles pour rencontrer le comte de Paris alors exilé par les lois de la République. Le geste n’est pas aussi anodin qu’on a voulu le croire [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest