Skip to content

Le juste prix

Par

Paul Castel

Publié le

19 mars 2019

Partage

Depuis l’adoption de la loi Égalim sur l’alimentation en France, qui cherche à garantir un juste prix pour les producteurs, la grande distribution française est pointée du doigt. Est-elle la seule responsable de la ruine de nos agriculteurs ? Portée par le député En Marche Jean-Baptiste Moreau, agriculteur creusois et ancien président de coopérative, la loi Égalim (adoptée en octobre 2018 après 5 500 amendements!) se veut garante du bon traitement des agriculteurs en France. Elle énonce ainsi un contrôle des prix, prenant en compte les coûts réels des producteurs, ces derniers étant très souvent rognés par les principales enseignes de la grande distribution. Leclerc, Carrefour, Intermarché se partagent plus de 55 % de l’activité d’un secteur qui rapporte 177 milliards d’euros (2016), et dont la portion congrue revient aux producteurs.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest