Skip to content

Le rapatriement de la production des semi-conducteurs, prémices de la réindustrialisation de l’Occident ?

Par

Leo Deleheau

Publié le

18 mars 2022

Partage

L’actualité internationale a eu le mérite de rappeler à quiconque l’avait oublié qu’être une puissance militaire et disposer de moyens de défense dissuasif n’est pas qu’un luxe. Mais les leçons ne s’arrêtent pas là. Ne pas dépendre de puissances hostiles et avoir une certaine autonomie en termes de production est une perspective qui semble aujourd’hui enviable.

Certains décideurs publics et privés occidentaux se sont récemment emparés de cette question, c’est le cas en ce qui concerne les semi-conducteurs, composants fabriqués majoritairement à partir de silicium. Ces puces similaires à des cerveaux électroniques, dont de multiples appareils modernes sont dépendants (scanners IRM, smartphones, voitures, 5G, consoles de jeu et ordinateurs en tout genre…), sont aujourd’hui le nerf d’une guerre économique et stratégique.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest