Skip to content

Le slalom latino de Pedro Sánchez

Par

Nicolas Klein

Publié le

24 août 2020

Partage

Novembre 2019, à l'aéroport José Marti de La Havane : Philippe VI et la reine Letizia débutent une visite d'Etat de trois jours à Cuba – une première dans l'histoire des relations hispano-cubaines depuis l'indépendance du pays, en 1898 ! Ce rapprochement illustre la volonté du socialiste espagnol Pedro Sánchez d'ouvrir un nouveau chapitre dans les rapports transatlantiques après son arrivée au pouvoir, en juin 2018. Ce choix cubain s'est accentué avec la présence de Podemos dans la coalition gouvernementale en janvier 2020. Pablo Iglesias et la gauche radicale sont en effet traditionnellement proches de la révolution castriste.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest