Skip to content

Les critiques littéraires de janvier

Par

Rédaction L'Incorrect

Publié le

1 février 2023

Partage

Livres

UN GRAND DONNER POUR UN GROS LÉON 

CE QUE FAISAIT MA GRAND-MÈRE À MOITIÉ NUE SUR LE BUREAU DU GÉNÉRAL, CHRISTOPHE DONNER, Grasset, 316 p., 22 € 

Derrière ce titre improbable se cache l’un des romans les plus intéressants de Christophe Donner, en raison sans doute du potentiel romanesque du personnage sur lequel il se penche : Léon Daudet, le « gros Léon » excessif et tonitruant qui compta tant dans le paysage littéraire et politique des années 1920. Donner l’étudie au moment de la mort de son fils Philippe, en 1923, tissant le récit qu’il leur consacre avec un autre sur les rapports de Gaulle/Pétain, et un troisième sur ses propres aïeux, Henri Gosset et son fils Jean. Ces variations sur le thème du rapport père/ fils (biologique ou spirituel) sont serties dans un récit-cadre où l’auteur parle de lui au quotidien, son appartement, ses tractations avec un geek millionnaire qui lui achète les fichiers de son livre au fur et à mesure... On peut trouver que les coutures du texte sont un peu trop apparentes, mais on est cueilli forcément par le coup final qui éclaire rétrospectivement tout le livre et lui confère son unité. Brillant. Jérôme Malbert


ENVOÛTANT

LA MÉMOIRE DE NOS RÊVES, QUENTIN CHARRIER, Grasset, 320 p., 22€

L’annonce de la mort de Franck, à la rue, rassemble Clarisse et Simon, deux trentenaires déçus et anciens membres du même triangle amoureux, ainsi que les souvenirs de leurs trois existences au moment de l’enterrement et du retour au pays natal. Les trois se sont liés avant ou durant l’adolescence, Simon, plutôt privilégié, à qui tout est promis ; Franck, relayant son frère dans le deal après sa mort, pour entretenir sa mère, comme condamné dès l’origine à la violence et au gâchis ; et Clarisse, enfin, qui tente de s’extraire d’un milieu précaire et douloureux par les études, maîtresse furtive du second sans pouvoir se remettre du premier, lequel aura tenté en vain de faire sa vie hors d’elle. Construit d’une manière admirable et décantant l’atmosphère d’une épaisse mélancolie, ce premier roman étonne par sa maîtrise narrative et sa saveur douce-amère. Quentin Charrier y agence peu à peu les pièces éparses des souvenirs en dressant la toile de fond d’une jeunesse à la fin des années 90, une jeunesse qui ne passe pas, des sentiments que le monde adulte ne réussit pas à affadir, des destins qui s’entrechoquent, se ratent, s’éclairent, se perdent – et quoi qu’il en soit nous touchent. Romaric Sangars


GROTESQUE 

DICTIONNAIRE AMOUREUX DE L’ÉLOQUENCE, MATHILDE LEVESQUE, Plon, 500 p., 25 € 

Il y a de tout dans la collection « Dictionnaire amoureux », y compris des perles comme ce Dictionnaire amoureux de l’éloquence de Mathilde Levesque, prof de lettres tendance Télérama. On trouve une entrée « Annie Ernaux » (dont l’éloquence est connue), une entrée « avocat.e » et une entrée « Momo », l’un de ses élèves devenu champion des concours d’éloquence. Les références ? Taubira, Obama, Joy Sorman, Judith Butler, Hervé Le Bras. On n’apprend rien sur l’éloquence, mais beaucoup sur Mathilde : elle n’aime pas le mot « racaille », elle a pleuré en classe le lendemain du massacre de Charlie Hebdo par peur que ses élèves, « majoritairement musulmans, fassent médiatiquement les frais des dérives radicales et assassines de leur religion de paix », elle est « une fervente admiratrice de tous les travaux de Pierre Bourdieu » (voir « Bourdieu, Pierre »). Au chapitre de l’humour (mais tout cela n’en relève-t-il pas déjà ?), il y a une entrée « Tonton facho », le vieux con « dont l’intervention verbale a le don de pourrir n’importe quel dîner ». Désopilant humour de salle des profs. Comme on voit, ça cause dans le poste. JM[...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest