Skip to content

Les critiques musicales de septembre

Par

Rédaction L'Incorrect

Publié le

27 septembre 2022

Partage

critiquemusicale

Hybride et efficace

PROFOUND MYSTERIES II, Röyksopp, PIAS, 17,25€

Après huit ans de silence discographique, les Norvégiens de Röyksopp ne font pas les choses à moitié : trois albums : Profound Mysteries I, II, III en une seule année. Après le premier volume sorti le 29 avril, et en attendant Profound Mysteries III, prévu pour le 18 novembre, penchons-nous donc sur cet opus médian, qui alterne tubes synthpop (« Denimclad Baboons ») et rêveries éthérées (le final « Some Resolve »). Pour ce disque, Röyksopp s’est entouré de plusieurs collaborateurs, du vétéran Jamie Irrepressible (Sorry, premier single du groupe et ballade hantée) aux étoiles montantes Astrid S ou Karen Harding pour créer un album protéiforme sans être foutraque. Le synthétique des machines se mêle à la chaleur des voix pour lorgner parfois sur une synthpop typiquement hybride des scènes scandinaves et britanniques (Unity). Un album qui ne cède ni au passéisme, ni à un modernisme forcené. On attend le troisième volet en dansant sur Denimclad Baboon, un verre de vin à la main.


Pour assumer septembre

KEEP ON SMILING, TWO DOOR CINEMA CLUB, Glassnote, 15,99€

Nous avions découvert Two Door Cinema Club avec leur album Tourist History. C’était alors la queue de comète d’un renouveau du rock qui avait débuté en 2001 avec la spectaculaire arrivée au monde des Strokes. La musique de Two Door Cinema Club est légère, directe, souvent dansante, toujours obsédée de mélodies imparables. S’ils ne sont jamais grandioses, toujours ils sont charmants. Nous les avions quittés en 2019 avec l’album False Alarm que ma mémoire abîmée n’a hélas pas gardé en souvenir. Les voilà de retour avec un album qui n’est pas révolutionnaire, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Sorte de Talking Heads modernes, Two Door Cinema Club nous invitent à danser en remuant la tête sur ces guitares sautillantes et ces nappes synthétiques. Optimiste, Keep On Smiling n’oublie pas pour autant de donner une chance à la profondeur et aux accords mineurs (sur le titre « Lucky », par exemple). Après des vacances pleines de baisers volés, de cocktails acidulés et de chagrins sans lendemain, cet album qui sortira en septembre nous permettra d’atterrir doucement dans notre fastidieux quotidien. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest