Skip to content

Les hommes politiques ont-ils une vie privée ?

Par

Rémi Carlu

Publié le

19 janvier 2022

Partage

Hollande scooter

Invité mercredi 12 janvier dans l’émission politique « Face à BFM » et répondant à des questions de Bruce Toussaint, Éric Zemmour a balayé d’un revers de main la question de la vie privée, tout en acceptant pourtant de révéler quelques éléments sur sa famille et ses relations. « Les gens n’ont pas à savoir. Ma vie privée, c’est ma vie privée. […] Je n’ai pas à m’expliquer. Je refuse toujours de répondre à ces questions, et j’attaque les journaux, et vous remarquerez que je suis la cible d’un harcèlement permanent de la presse people. » Sur les réseaux sociaux, ses soutiens reprennent en chœur les mêmes éléments de langage dès que le sujet est abordé.

Certes, l’histoire récente de la presse people témoigne d’un évident parti pris politique : elle choisit les modèles qu’elle fait poser – au hasard les Macron, par l’entremise de Mimi Marchand – et les cibles qu’elle photographie à leur insu, en clair ceux qu’elle sert et ceux qu’elle combat. Ajoutons-y le voyeurisme, vieille et vile passion humaine alimentée par la presse people qui déballe les déboires amoureux des uns et des autres, ou qui soigneusement sélectionne – sur des critères tout à fait intellectuels, cela va sans dire – lesquelles de ces gentes dames seront publiquement exposées en maillot deux pièces.

Et pourtant, qu’il est étonnant de voir la droite – la « vraie de vraie » nous dit-elle, quand elle ne se qualifie pas directement de « réactionnaire » – communier d’un même réflexe dans le discours qui fonda pourtant sa défaite politique au profit de la matrice libérale, à savoir la séparation étanche de la vie publique et de la vie privée. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest