Skip to content

L’inquiétant monsieur Paulsen

Par

Emmanuel Rechberg

Publié le

26 mars 2021

Partage

paulsen
Pour pratiquer un infanticide prénatal médicamenteux, vous devez prendre deux pilules. La première arrête la grossesse et permet de décoller l’œuf puis favorise l’ouverture et le ramollissement du col de l’utérus. La seconde, avalée 36 à 48 heures plus tard, donne des contractions utérines pour expulser l’œuf. Pendant une décennie, plusieurs laboratoires se sont positionnés sur ce petit marché. Le Suisse Ferring vendait de quoi arrêter la grossesse, tandis que Pfizer, Linepharma et Nordic Pharma procuraient de quoi donner des contractions[... ]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest