Skip to content

Loi bioéthique épisode 3 : l’assassinat de la filiation

Par

Rémi Carlu

Publié le

4 septembre 2020

Partage

Loi bioéthique épisode 3
La triple obligation légale, biologique et morale d’avoir un père pour faire un enfant n’est plus. Désormais, la loi l’autorise une femme à se procurer du sperme en laboratoire et à se faire implanter un embryon sans autre prérequis que la majorité. C’est ce que souligne Aude Mirkovic, porte-parole de l’association Juristes pour l’enfance et auteur de PMA, un enjeu de société (Artège 2018) : « La réalité est que le projet de loi organise la naissance d’enfants interdits de père par la loi. Nous ne parlons que les aléas de la vie qui peuvent priver l’un ou l’autre d’un de ses parents ou même des deux, mais de la loi qui, délibérément, programmerait l’interdiction de branche paternelle. Ni père, ni cousins paternels, ni grands-parents de ce côté-ci. » [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest