Skip to content

Mais que pense Elon Musk ?

Par

Alexandre de Galzain

Publié le

7 avril 2022

Partage

Elon Musk

2,9 milliards d’euros. C’est la somme folle qu’a dépensé d’un trait l’homme le plus riche du monde pour devenir le premier actionnaire de Twitter. Du même coup, l’action est montée de 20%. Encore une excentricité du fantasque patron de Tesla.

Mais pourquoi cet intérêt soudain d’Elon Musk pour Twitter ? Certes, il utilise exclusivement ce média pour communiquer (il a 80 millions d’abonnés) en dédaignant tout ce qui s’approche de près ou de loin de Mark Zuckerberg, son ennemi. Mais tout de même, on ne dépense pas 3 milliards par caprice. Il a d’ailleurs pris les choses en main via un sondage sur le réseau afin de savoir si ses followers seraient favorables à la possibilité de modifier leurs tweets (oui à 74%).

Ce que l’on sait, c’est qu’Elon Musk est très engagé en faveur de la liberté d’expression. Quelques jours plus tôt, il avait d’ailleurs posé la question suivante : «La liberté d'expression est essentielle pour une bonne démocratie. Pensez-vous que Twitter adhère rigoureusement à ce principe ? » Résultat : sur deux millions de votants, 70% répondent par la négative. En réponse, un autre tweet suit : «Que faut-il faire ? Une nouvelle plateforme est-elle nécessaire ? »  339 000 likes. Il ne lui a fallu qu’une semaine pour réagir et mettre la main sur le célèbre réseau social. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest