Skip to content

McFly et Carlito : Inoffensifs et primaires

Par

Romaric Sangars

Publié le

26 juin 2020

Partage

mcflyetcarlito
À la fin du XXe siècle, les révolutions qu’entraînait la technique allaient plutôt dans le sens du perfectionnement. Les moteurs des voitures multipliaient les chevaux, les compacts-discs amélioraient la pureté du son, les avions de tourisme pouvaient se faire supersoniques, l’interlocuteur au téléphone se faisait plus proche. Mais voilà que depuis le tournant du millénaire, les évolutions technologiques ont pris un tour démocratique. Les voitures n’ont pas accéléré davantage, mais n’importe qui a pu s’offrir un chauffeur privé. La musique a été diffusée par flux infinis mais avec un son étriqué. Le moindre étudiant fauché a pu se faire aéroporter pour vomir à Barcelone, mais dans des appareils moins confortables que ceux qui autrefois sillonnaient le ciel. Et si tout le monde devint joignable à chaque instant, ce fut sur des lignes parasitées qui rendaient même notre voisin fantomatique. La massification de l’accès, la médiocrité du résultat, voilà l’équation qu’articula la dernière vague de progrès technique.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest