Skip to content

Mona Chollet ou comment le néo-féminisme sabote les connexions neuronales ?

Par

Romaric Sangars

Publié le

17 février 2022

Partage

mona chollet

Véritable phénomène de société, Réinventer l’amour déconstruit moins les stéréotypes de genre que les fondements-mêmes d’une démonstration rationnelle. Étant donné son indiscutable succès et sa surexposition dans les vitrines des libraires, on aurait aimé discuter, nuancer ou démonter la thèse de Mona Chollet, sauf que de thèse, il n’y en a pas ; ni même une méthodologie ; des concepts, à peine, et jamais définis ; et c’est sans doute ce qu’il y a de plus frappant dans cet « essai » : son côté infra-dialectique.

Reste un grand ennemi fourre-tout : le patriarcat ; et un réductionnisme marxiste binaire résumant toute interaction humaine à un rapport dominant-dominé unilatéral et irréversible. Là-dessus, une espèce de frein sentimental et sexuel empêche Mona de virer lesbienne et de demander l’éradication de tous les hommes, d’où sa perplexité vaguement hébétée d’hétéro honteuse que d’aucuns interprètent comme de la nuance. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest