Skip to content

Pacific Rim : Notre critique

Par

Marc Obregon

Publié le

2 mars 2021

Partage

pacificrim

Guillermo Del Toro, avant d’être adoubé par Hollywood pour des blockbusters à la moraline parfois pesante (La Forme de l’eau) était un vrai cinéaste fan-boy, allaité à toute la culture série B des années 70 et 80. Avec Pacific Rim, il rend un hommage vibrant aux films japonais de kaijus (monstres) qui mettent en scène des robots géants aux prises avec des créatures post-apocalyptiques. Un projet casse-gueule sur le papier, qui se solda par un petit succès d’estime : pourtant Del Toro remplit parfaitement le cahier des charges en signant un film à la fois survolté et iconique, qui se paye le luxe de parfaitement intégrer son legs nippon à une focale plus large, embrassant aussi les démons de la modernité. [...] 

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest