Skip to content

Pour un royalisme burné

Par

Matthieu Falcone

Publié le

6 février 2020

Partage

« La droite souffre d’un truc capital : elle est chiante ! » déclarait le blogueur et youtubeur Papacito dans un entretien donné à certain de nos confrères. Cette phrase, nous pourrions aussi bien l’appliquer au royalisme. Ce n’est pas qu’il soit intrinsèquement chiant, mais souvent porté par des gens emmerdants qui passent leur temps à faire scission pour un point-virgule mal placé ou un ancien quartier de noblesse mal digéré. Et si Papacito avait raison ? Un roi, oui, mais qui ait des couilles, et nous fasse rêver ! [...] Retrouvez cet article dans le dernier numéro de L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest