Skip to content

La Promesse de l’aube : Une grande épopée populaire

Par

Arthur de Watrigant

Publié le

19 décembre 2017

Partage

Promesse
Adaptation du roman autobiographique de Romain Gary, La Promesse de l’aube retrace vingt années d’une vie extraordinaire, de l’enfance difficile en Lituanie et l’adolescence sous le soleil de Nice, jusqu’aux exploits dans les Forces aériennes françaises libres. Promesse tenue ! L’adaptation d’un roman au cinéma nécessite de trahir sans inhibition, mais avec fidélité, une œuvre qui nous a profondément marqués. Mais s’attaquer à ce que beaucoup considèrent comme LE roman initiatique de référence et qui a bercé la jeunesse de dizaines de générations relève d’une gageure suicidaire. À la moindre erreur, c’est la guillotine garantie. Avec sa Promesse de l’aube, Éric Barbier fait coup double : conserver l’essence du chef-d’œuvre de Gary et exhumer un genre disparu, le grand film d’aventure populaire. À l’exception de trois flash-backs aussi faciles qu’inutiles, le réalisateur s’émancipe d’une construction romanesque fondée sur des allers-retours temporels récurrents et choisit (...)
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest