Skip to content

Recours au poème : « Il est trop tard pour me taire »

Par

Gwen Garnier-Duguy

Publié le

17 janvier 2020

Partage

Ariel Spiegler, avec Jardinier, poursuit son travail dans la continuité du Prix Apollinaire Découverte reçu en 2017 pour C’est pourquoi les jeunes filles t’aiment publié chez Corlevour. « Tu t’es voué à une blessure / qui t’a menée ici, où tu ne sais pas / avec l’obstination des saumons / à rebours des torrents / ce que tu cherches ». L’origine ici suggérée sera plus loin confirmée : « et ton origine à chaque instant commence ». Cependant le chemin n’est pas ici d’eau mais une « marche de flambeaux ». [...] Retrouvez cet article dans le dernier numéro de L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest