Skip to content

Référendum en Macédoine : cinglant désaveu pour Bruxelles et Washington.

Par

Hadrien Desuin

Publié le

1 octobre 2018

Partage

Asticot
Olivier Delorme est historien et spécialiste de la Grèce. Il a publié chez Gallimard une somme qui fait référence, La Grèce et les Balkans. Il répond à L’Incorrect depuis sa résidence de Nisyros dans le Dodécanèse. Les citoyens de l'Ancienne République yougoslave de Macédoine votaient hier pour rebaptiser leur pays Macédoine du Nord : pourquoi ce référendum et cette querelle ? La « question macédonienne » est d’une sensibilité que les Occidentaux refusent de comprendre. Elle met en jeu des ressorts patriotiques extrêmement puissants, qui remontent aux luttes de libération nationale du XIXe siècle, au partage de la région entre la Grèce, la Serbie et la Bulgarie lors des guerres balkaniques de 1912-1913. Elle est entretenue par la revendication jamais abandonnée de Thessalonique au nom d’une identité macédonienne problématique, incarnée depuis le début du XXe siècle et jusque dans l’entre-deux-guerres par l’organisation terroriste dont le nom, Organisation révolutionnaire intérieure macédonienne (VMRO), a été repris par le parti de droite dominant dans la majorité slave de l’Ancienne République yougoslave de Macédoine (ARYM).
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest