Skip to content

Sélectron : les meilleures archives de Rachel Keke

Par

Sacha Beaud'huy

Publié le

21 juin 2022

Partage

Sans titre

5 - Lorsque Rachel Keke soutenait Bachar al-Assad

En 2018, elle partage une publication pro-Bachar al-Assad du groupe « Afrique mon Afrique », avec une illustration signée du Bastion social. C’est peu commode ! Un seul fait logique avec la Nupes : cette publication diabolise la France et ses actions dans le monde. Néanmoins, il s’agit d’un soutien à Bachar Al-Assad, donc à ses attaques contre les civils syriens. Pourtant la France et ses alliés combattaient là-bas l’État islamique ainsi qu’un régime réfractaire aux droits humains, tout ce à quoi Rachel Keke est censée adhérer maintenant et va jurer de défendre demain à l’Assemblée.

4 - Lorsque l’antiracisme de Rachel Keke paraît contre-nature

On connait les inimitiés entre les Maghrébins et les Africains du Sahel. Rachel Keke ne déroge visiblement pas à la règle. Pour une partisane d’un mouvement politique dit antiraciste et qui mise sur la rhétorique victimaire, ses propos devraient en choquer plus d’un. Effectivement, l’ancienne femme de chambre nous en a sorti une bien belle : « Y’a pas plus raciste qu’un algérien et ils se plaignent du traitement des européens à leurs encontre (sic). »L’alliance des minorités n’est visiblement pas pour tout de suite… [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest