Skip to content

Son nom est confusion

Par

Ange Appino

Publié le

22 octobre 2020

Partage

Macron

Lors de son grand prêche annuel devant la « French Tech », mi-septembre, Emmanuel Macron s’est livré à une confusion d’une étonnante grossièreté : « La France, c’est le pays des Lumières, c’est le pays de l’innovation. […] La France va prendre le tournant de la 5G parce que c’est le tournant de l’innovation. Je ne crois pas au modèle amish ». Si la phrase sur les amish a retenu l’attention, le passage qui la précède révèle bien plus les errements de la pensée présidentielle. Quel rapport entre les Lumières et la 5G ? À part que le macronisme, c’est peut-être juste les Lumières plus la 5 G, comme le socialisme, c’était les soviets plus l’électricité, on ne voit pas.

Cuistrerie de khâgneux

Le XVIIIe siècle était certes en partie fasciné par le progrès technologique, réalisation du vieux projet prométhéen de Descartes consistant à rendre les hommes « comme maîtres et possesseurs de la nature », mais le progrès technique n’était en rien nécessairement lié aux Lumières. Un des penseurs les plus considérables du mouvement, Rousseau, exprime d’ailleurs une opposition particulièrement ferme envers le progrès technique dans son Discours des sciences et des arts. Ce texte était si en désaccord avec les idées des Lumières qu’il remporta le concours de l’Académie de Dijon en 1750… [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest