Skip to content

Sur la réouverture : des conversations qui prennent le néant au sérieux

Par

Stéphanie-Lucie Mathern

Publié le

8 juin 2021

Partage

terrasses

« Les heures où l’on va se coucher traduisent l’agrément des conversations » – G. Debord, correspondance, vol. 7, 15 octobre 1989

« Notre conversation est dans les cieux » – Saint Paul                   

« Teenage drunk boy I fight your fight against the city / You are embarrassed with the body » – Poni Hoax, Pretty tall girl

« Est nécessairement vulgaire tout ce qui est exempt d’un rien de funèbre » – Cioran

« Nous allons démoraliser la planète par nos sourires » – Cioran à Rosset

« Les sourires secrets des choses vues absolument sans les hommes » – Flaubert

« Que de choses [...] disparaissent sous la barbe : les joues appauvries, le menton fuyant, les lèvres fanées, les narines mal ouvertes, la distance du nez à la bouche, la bouche qui n’a plus de dents, le sourire qui n’a plus d’esprit » – Hugo

« Un conteur arabe dans la loge de la concierge » – Barrès sur Proust (...)

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest