Skip to content

Système technicien et coronavirus : une sacralisation désastreuse

Par

Sylvain Marcou

Publié le

29 mars 2020

Partage

 

La crise du coronavirus a dévoilé toutes les limites du progressisme, aujourd’hui prisonnier de tous ses paradoxes ! Et c’est toute cette philosophie du progrès qui s’écroule pathétiquement : Le progressisme a donc trouvé plus fort que lui… et l’invisible « coronavirus » n’a pas eu grand-chose à faire, hélas !

 

Celles et ceux qui croyaient détenir les clefs de toutes les réponses du vivant avec leur dogmatisme naturel, ont été mangés par la bureaucratie ! Les chiffres anxiogènes des victimes du coronavirus balancés chaque jour en sont la matérialisation ! La technique et les statistiques sont devenus la nouvelle religion ! Sacralisation singulière et désastreuse ! L’Etat technicien dans toute sa splendeur décadente ! La nature a donc repris ses droits, et dévoilé les failles de tout un système « machiniste » ou système technicien que le philosophe Jacques Ellul définissait déjà, il y a quelques années, comme le cancer de nos sociétés !  Il avait raison avant tout le monde.

 

Lire aussi : L’Incoronavirus – jour 11 

 

Le philosophe avertissait : « Ainsi le système technique ne tend pas à se modifier lui-même lorsqu’il développe des encombrements et des nuisances, il est livré à une croissance pure ; dès lors ce système provoque un accroissement des irrationalités. » La bureaucratie, trop sûre de son savoir, n’est pas en capacité « d’accepter » ses propres erreurs et de modifier des mauvais choix… la nature, elle, le fait sans trembler ! Et si nous parlions de l’absence d’anticipation (lits, gels, masques…) de l’Etat dans cette crise sanitaire ? N’est-on pas devant la réalité décrite par Ellul ?

Et si nous parlions de l’absence d’anticipation (lits, gels, masques…) de l’Etat dans cette crise sanitaire ? N’est-on pas devant la réalité décrite par Ellul ?

Ce système technicien ne peut freiner sa dynamique, même au-delà de la catastrophe car une fois de plus, il n’a su envisager le pire du pire… les lois de la technique ne connaissent pas d’autres voies que la technique elle-même ! De plus, La contradiction n’est pas possible à l’intérieur de « l’Etat technicien » : Les réflexions morales, philosophiques, n’étant pas toujours guidées par une influence purement technique/technologique, celles-ci deviennent alors les ennemies d’un jour…

Les défenseurs de Didier Raoult, pourraient, aujourd’hui confirmer ces faits ! Alors oui, Jacques Ellul avait raison ! La crise du coronavirus envoie un signe aux progressistes : Vos représentations sont désormais obsolètes et un nouvel horizon se dessine ! L’homme étouffé par la technique et la bureaucratie va reprendre sa vie en main, et se construire un autre destin spirituel, moral et éthique car voulons-nous un homme parfait ou un homme meilleur ? Au revoir la bureaucratie, bonjour la vie !

 

 

Sylvain Marcou

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest