Skip to content

Les travailleurs de la bouche

Par

Jean-Baptiste Noé

Publié le

31 octobre 2017

Partage

Vigneron - L'Incorrect
Les gourmands ont la vie facile : il leur suffit de s’asseoir pour apprécier le travail des gens de bouche. Vins, pâtisseries, viandes, produits locaux, l’amateur goûte le fruit du travail et de l’effort. Derrière chacun de ces produits, il y a des hommes qui ne comptent pas leurs heures et leurs peines et qui font certes un beau métier, mais physiquement difficile. Derrière les poètes qui célèbrent les vendanges d’octobre, il y a les vendangeurs dont le dos se courbe et dont les mains se taillent au gré des sécateurs. Derrière la beauté des champs de blé ou d’un cheptel de vaches, il y a le travail dans le froid et sous la pluie. Pour contenter les palais, ce sont des corps qui souffrent et qui s’abîment, polis par les rigueurs climatiques et soumis aux aléas atmosphériques (...)
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest