Skip to content

Arnaud Gouillon, un Français nommé au gouvernement serbe

Par

Jérôme Brindejonc

Publié le

28 novembre 2020

Partage

Il faut s’être promené avec Arnaud Gouillon (que l’on appelle Arno Gujon en Serbie) le long de la Kneza Mihaila, la rue du Prince Michel, en plein cœur de Belgrade, pour se rendre de sa grande popularité auprès des Serbes. Les passants s’arrêtent pour le saluer, d’autres font des « selfies ». Il est sans conteste le Français le plus connu en Serbie depuis le maréchal Franchet d’Espèrey, entré en triomphateur dans la si attachante Belgrade, capitale souvent détruite mais toujours reconstruite, à la fin de l’année 1918.

En devenant cette semaine à 34 ans seulement secrétaire d’Etat en charge de la Diaspora dans le gouvernement serbe, ce Grenoblois d’origine, naturalisé en 2015 pour services de premier plan rendus à la Serbie. Une reconnaissance officielle de plus pour cet humanitaire qui consacre depuis 2004 sa vie à l’association Solidarité Kosovo qu’il a contribué à fonder et qui se dévoue notamment au bien-être des enfants des enfants serbes des enclaves de la province du Kosovo.

L’homme frappe d’emblée par son extrême gentillesse, sa décontraction naturelle et sa grande connaissance géographique et historique de son nouveau pays. Le patriarche orthodoxe Irénée de Serbie, qui vient de mourir à l’âge de 90 ans, lui avait remis la plus haute distinction de son Eglise. Comme le courageux journaliste Jean-Christophe Buisson, directeur adjoint de la rédaction du Figaro Magazine, Arnaud Gouillon est également titulaire depuis 2016 de l’Ordre national du Mérite que leur remis le président Tomislav Nikolic.

Lire aussi : Sébastien Meurant : « Le sénat s'est honoré en prenant la défense du Haut-Karabagh »

Tout au long de ce parcours d’exception auquel rien ne le prédestinait, Arnaud Gouillon a pu compter sur le soutien sans faille de son épouse Ivana Gajic qui fut en France la collaboratrice du député LR Xavier Breton. Elle est aujourd’hui également très engagée au sein de l’association Solidarité Kosovo.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest