Skip to content

Yes we scan !

Par

Hadrien Desuin

Publié le

18 juin 2019

Partage

Après des années de déni, les livres se multiplient pour dénoncer les agressions économiques et juridiques américaines. L’affaire Alstom, bien racontée par Frédéric Pierucci et Mathieu Aron, et la faramineuse amende négociée par la BNP ont frappé les esprits. Ali Laïdi, chercheur à l’IRIS, publie l’inventaire d’un minutieux dépeçage de l’économie européenne par les différentes juridictions et administrations américaines : Department of Justice (DoJ), Trésor américain mais aussi les procureurs des différents États qui convoitent une élection de Gouverneur. Aux milliards de dollars payés par nos multinationales, il faut ajouter les millions dépensés en frais de justice. La BNP a par exemple nourri une armée de 1 700 à 3 500 salariés au profit de ses bureaux d’avocats américains. Le diagnostic n’est pourtant pas nouveau : rapport Martre en 1992, Carayon en 2006, Lelouche-Berger en 2016 et enfin celui du député Raphaël Gauvain en avril. La France empile les rapports et attend lâchement que l’Europe prenne le relais pour se défendre.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

Formule Numérique

À partir de 4,10€ / mois

EN KIOSQUE

Découvrez le numéro du mois - 6,90€

Soutenez l’incorrect

faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire

Credofunding, vous pouvez obtenir une

réduction d’impôts de 66% du montant de

votre don.

Retrouvez l’incorrect sur les réseaux sociaux

Les autres articles recommandés pour vous​

Restez informé, inscrivez-vous à notre Newsletter

Pin It on Pinterest